Qu’est-ce que la CDB ?

Le CBD est un cannabinoïde de la plante de cannabis dont la configuration moléculaire est très proche de celle du THC, mais contrairement à ce dernier, le CBD ne possède aucun effet psychotrope, c’est à dire qu’il ne provoque pas de sentiment d’ivresse, de vertige ou d’euphorie, caractéristiques associés au THC et plus généralement à l’usage récréatif du cannabis.

Le Cannabidiol CBD possède par contre de nombreuses propriétés thérapeutiques que nous allons vous présenter dans cet article. Une caractéristique intéressante de cette molécule est sa très faible toxicité, et d’avoir ainsi très peu d’effets secondaires indésirables : dans le pire des cas, une dose trop élevée ne pourrait provoquer qu’une sédation (envie de dormir). Nous pouvons remarquer que le CBD ne possède qu’une très faible affinité avec les récepteurs à cannabinoïdes (CB1 et CB2), mais qu’il agit cependant de manière plus prononcée sur d’autres récepteurs du corps humain, tels que le GPR55 ou le 5-HT1A.

Les produits contenant du CBD se présentent le plus souvent sous la forme d’huile, de capsules ou de spray au CBD. Le dosage du CBD n’est pas encore bien défini par la science, et varie selon la maladie à traiter, mais il est fréquent de commencer par utiliser 1 mg de CBD par Kg de poids corporel, puis d’augmenter progressivement ce dosage jusqu’à trouver la dose efficace.

Le Cannabidiol CBD peut aussi s’utiliser sous forme de crèmes, pommades et autres cosmétiques, cette voie topique étant particulièrement efficace pour lutter contre les douleurs localisées, ou pour les problèmes cutanés tels que l’acné ou le psoriasis.

Il existe aussi de nombreuses variétés de cannabis possédant du THC et du CBD en proportions équilibrées. Ces génétiques ont un effet psychoactif moins fort que les variétés classiques riches en THC, et permettent de profiter efficacement des propriétés du CBD. La banque de graines CBD Crew a développé récemment une variété de cannabis beaucoup plus riche en CBD qu’en THC, appelée CBD Therapy.

Ceux qui souhaitent profiter des propriétés thérapeutiques du CBD mais qui apprécient aussi les effets récréatifs du THC peuvent se rassurer : cette étude publiée en Décembre 2015 dans la revue Neuropsychopharmacology montre que la consommation orale de CBD ne réduit pas la puissance ni la qualité des effets du THC fumé ou vaporisé. Il n’est donc pas nécessaire de choisir entre se soigner et se faire plaisir !

Vous pouvez consulter aussi notre page complémentaire détaillée.